Comment détendre vos muscles ?

Publié le : 28 mars 20235 mins de lecture

Mais comment la relaxation musculaire affecte-t-elle le bien-être de l’organisme ? L’action de la relaxation sur une décompensation organique est rendue possible grâce à l’interaction entre trois systèmes différents.

Selon de nombreuses études, il est possible d’atteindre un bien-être psychophysique complet en faisant de l’exercice, mais surtout grâce à la relaxation, à la détente musculaire et aux techniques de massage pour soulager les tensions musculaires.

C’est précisément pour cette raison que le bien-être musculaire n’est pas seulement lié à la sphère physique, mais aussi au bien-être psychophysique d’une personne, qui est souvent associé à la stimulation musculaire.

En gardant vos muscles en bonne santé, vous pouvez prévenir de nombreux problèmes liés à la posture ou aux douleurs articulaires, par exemple.

Le biofeedback est une technique largement utilisée par les sportifs qui vise à réguler les fonctions physiologiques. Il n’est pas possible de réaliser cette technique de manière autonome car il est nécessaire de se référer à certaines machines spécifiques, qui vous permettent d’accroître votre conscience de vos réponses physiologiques.

Grâce à des exercices spécifiques, il est possible de se déconnecter de la réalité présente et d’atteindre un état de bien-être psychophysique suggestif. Le training autogène peut également être pratiqué de manière autonome, après avoir appris la technique de base auprès d’un professionnel.

Le training autogène est né de la rencontre des études sur l’hypnose avec la sensation de lourdeur et de chaleur typique des sujets hypnotisés. En outre, la réduction de la tension musculaire est typique de l’effet hypnogène et du sommeil en général.

Le training autogène est une technique qui vise à atteindre un état de relaxation totale du sujet qui la met en pratique. Cette méthode permet de rééquilibrer les énergies psychiques, en stimulant la capacité d’autorelaxation.

Le but de cette technique est d’introduire des changements sur le système neurovégétatif, induits par la relaxation musculaire. La méthode de relaxation progressive de Jacobson est particulièrement adaptée aux troubles anxieux. La technique comporte plusieurs phases de tension-distension musculaire qui permettent de détendre tous les muscles du corps de manière progressive, des bras aux jambes.

Parmi les différentes techniques de relaxation, il y a la relaxation musculaire progressive de Jacobson, qui est facile à réaliser n’importe où une fois que vous avez étudié et appris la technique auprès d’un formateur qualifié.

Exercices de relaxation musculaire

Avant de comprendre comment détendre vos muscles en effectuant des exercices de relaxation, vous devez vous assurer que vous n’êtes pas interrompu pendant la pratique, choisir un endroit calme et adopter une position confortable (le mieux est de s’asseoir dans un fauteuil ou éventuellement de s’allonger). Pour terminer la phase de préparation, il est recommandé de prendre cinq respirations complètes.

La technique de relaxation de base est divisée en cinq étapes :

– Inspirez lentement et profondément par le nez, retenez votre respiration pendant cinq secondes et, pendant ce temps, soumettez une partie de votre corps à une pression musculaire, comme un bras ou une jambe ;

– Expirez après les cinq secondes et relâchez les muscles tendus, en accordant une attention particulière à la sensation de détente que vous ressentez ;

– Faites une pause de dix secondes avant de répéter l’opération avec un autre faisceau de muscles ;

– Imaginez qu’une source de chaleur réchauffe le corps, pour faciliter la relaxation ;

– Répétez toutes les étapes pour chaque muscle du corps.

Ce cycle de tension et de relaxation peut être effectué de la tête vers les pieds, ou en sens inverse. Pour un effet optimal, il est recommandé d’effectuer le cycle par petites parties, muscle par muscle.

La technique de visualisation guidée est l’un des remèdes les plus connus pour la relaxation musculaire. Ce type d’exercice améliore et amplifie les effets de la relaxation musculaire progressive, en détendant non seulement le système musculaire, mais aussi l’esprit.

Avant de commencer, vous devez imaginer un endroit spécial où vous vous sentez en sécurité, comme une plage, le sommet d’une montagne ou votre propre chambre. Il n’est pas nécessaire que le lieu soit réel.

Après l’avoir choisi, visualisez-vous dans cet endroit spécial, en prêtant une attention particulière aux couleurs, aux sons, aux sensations et aux odeurs. Lorsqu’une pensée particulièrement négative interfère avec l’état de calme, ne l’ignorez pas mais essayez de la transformer en une image sur la télévision et imaginez ensuite éteindre le terminal.

En conclusion, une profonde conscience de soi et du potentiel de son propre corps permet d’avoir un plus grand contrôle même sur les désagréments mentaux qui provoquent des états de stress et d’anxiété. Grâce à la stimulation des muscles, il est donc possible d’améliorer le bien-être psychophysique.

Muscle agoniste et antagoniste : Quelle est la différence ?
Quelle est la relation entre l’exercice physique et l’estime de soi ?